Comment devenir propriétaire en Suisse sans fonds propre ?

Comment devenir propriétaire en suisse sans fonds propre ?

Pas mal de gens rêvent d'avoir une propriété en Suisse, mais le problème c'est de ne pas avoir assez d'économie à miser pour le fonds propres. Il faut savoir que l'accès au patrimoine est très limité. Aussi, il s'avère difficile de se procurer une maison ou encore ou un appartement en Suisse et bien plus si vous n'avez pas assez de fonds propres disponibles. Toutefois, il y a des solutions afin de réaliser votre rêve de devenir propriétaire en Suisse.

Les propriétaires en Suisse

Si on consulte la statistique officielle relative à la propriété en Helvète, pour la Suisse, le taux de propriétaires augmente petit à petit. Depuis 1970, le nombre de propriétaires ne cesse de s'élever : par exemple en 1970, ce taux est de 28,5% et de 37,5% en 2013.

Même si la proportion des propriétaires en Suisse augmente lentement, cela ne signifie pas que le fait de devenir propriétaire en Suisse sans fonds propres est une mauvaise option et que c'est un rêve impossible à réaliser.

Les facteurs responsables qui nuisent l'accès à la propriété

On peut citer deux facteurs qui nuisent l'accès à la propriété : le taux d'intérêt hypothécaire assez conséquent et la difficulté d'octroi des prêts hypothécaires. En effet, les règles soumises par les banques sont très fermes. De nombreuses jeunes familles n'ont pas les 20% de fonds propres indispensables, dont 10% ne provenant pas de la prévoyance professionnelle.

En plus de cela, il y a la fameuse règle appelée « règle du tiers » et peu de gens ont les revenus suffisants pour la respecter. Toutefois, si vous voulez accomplir avec sureté et confiance votre rêve de devenir propriétaire en Suisse sans fonds propres ou être conseillé en matière d'immobilier et finance, il vaut mieux s'orienter vers une société de gestion qui avait déjà fait ses preuves telle que Vernes & Associés. En effet, comme le dit son gérant Cyrille Vernes, son but principal est la protection du patrimoine du client.

Quelques solutions pour remédier à la manque de fonds propres

Effectivement, le principal problème des ménages souhaitant être propriétaire en Suisse est le non obtention d'un crédit hypothécaire. Pour atteindre l'apport de 20% afin que la banque considère votre dossier, on a différentes solutions :

  • Utiliser votre capital de prévoyance, le nantir, appelé aussi « 2e pilier ». Pour que cette option marche, votre banque doit être d'accord pour le nantissement,
  • Utiliser les fonds de votre assurance-vie, la mettre en garantie : le « 3e pilier,
  • Négocier un emprunt de fonds propres manquants à la famille ou aux amis sans pour autant rédiger une reconnaissance de dette.

Dans le cas où vous opterez pour la première proposition, il faut juste que la valeur du rachat soit adéquate. Bien d'autres solutions existent, mais le plus important c'est d'avoir une banque ou une société de gestion qui vous accompagne dans votre projet de devenir propriétaire. C'est le cas de Vernes & Associés, gérée par Cyrille Vernes qui assure une transparence envers ses clients vis-à-vis des risques à courir selon les options disponibles.

Nos articles